PRESSE | La Provence

 

 

 

 

Sous la peau, dans les vêtements, les sous-vêtements, où se cache la balise ? On n’en saura pas plus. Même si la société de sécurité marseillaise Buckler Security reste avare de détails, elle est sur le point de lancer un dispositif inédit en France, destiné à protéger les victimes potentielles d’enlèvements et de séquestrations, en fixant sur elles une puce GPS.

Une technique seulement utilisée aujourd’hui aux États-Unis, en Russie et dans les pays d’Amérique latine, qui fonctionne sur le même principe que les « trackers » dissimulés dans les véhicules de luxe. Le lancement de ce nouveau procédé a été un rien précipité avec le dernier vol à main armée avec prise d’otages, perpétré lundi, rue Rodocanachi, à Périer (8e).

 

 

Lire la suite de l’article ici : Marseille : une arme anti-otages pour dissuader les braqueurs

retour cliquez sur les images pour les agrandir